SitemapLa théorie des classes sociales distingue une classe en soi et une classe pour soi. La « classe en soi » n’a pas conscience de sa condition de groupe soudée par une même entité et par les mêmes ennemis qu’une « classe pour soi ». Un certain nombre de facteurs d’opinion nous permettent aujourd’hui de dire que les exclus issus de différents horizons tendent à se structurer identitairement dans une forme de classe pour soi. Ce mouvement s’explique tout d’abord par l’identification de responsables de la crise sociale. La crise des subprimes a dégradé l’image des banques. En mai 2010, selon une étude réalisée par le cabinet Deloitte, seuls 43% des clients de banque déclarent avoir confiance dans le système bancaire en France (7). La perpétuation des bonus des traders a également favorisé l’indignation des Français. Nous pouvons également observer la structuration cognitive d’une conscience de classe par opposition. L’allègement drastique de l’impôt sur la fortune discutée à l’assemblée nationale le 8 juin 2011, corollaire d’une volonté de suppression  du revenu de solidarité active par la majorité gouvernementale a marqué l’opinion publique. L’image d’un cadeau fait aux plus fortunés, par le Président des riches, tout cela au détriment des plus démunies s’est insinuée dans l’esprit des classes populaires.